Pourquoi assurer un Véhicule enlevé en fourrière ?

Votre véhicule peut être mis en fourrière pour différentes raisons. Mais la principale cause est généralement l’expiration de votre assurance. Pour que vous puissiez le sortir de la fourrière et pour pouvoir le conduire en toute sécurité, une nouvelle formule existe. Il s’agit de l’assurance temporaire auto, une solution idéale pour un usage occasionnel de votre véhicule. Comment choisir alors la formule provisoire adaptée à votre besoin ?

Dans cet article, nous allons vous détailler les démarches à suivre et les éléments essentiels à savoir pour récupérer votre véhicule en fourrière.

Est-il- vraiment utile de souscrire une assurance auto temporaire ?

Pour circuler en toute sécurité, le conducteur, tout comme sa voiture, doit être affilié à une assurance. Les plus courants ce sont les formules classiques, plus précisément ceux qui ont une validité d’un an renouvelable. Mais actuellement, on peut également opter pour l’assurance temporaire. Cette dernière nous permet de décider nous-mêmes de la durée de notre contrat et ceci, peu importe le modèle de notre véhicule et notre lieu de résidence. C’est pour cela que la plupart des gens, surtout ceux qui n’utilisent que partiellement son véhicule, se tournent vers cette possibilité. De plus, à défaut d’une souscription annuelle, l’assurance temporaire est une solution de remplacement efficace très pratique, mais aussi avantageuse. Elle peut vous dépanner rapidement dans les circonstances imprévisibles.

Comment souscrire une assurance et à quel prix ?

Il existe plusieurs types d’assurance temporaire et le plus souvent, c’est en fonction de l’occasion que votre choix va se baser. Vous pouvez par exemple l’utiliser pour un voyage à l’étranger, pour faire sortir un véhicule à la douane, les vacances ou encore les ventes aux enchères. Plus particulièrement pour l’immobilisation à la fourrière, vous aurez la possibilité de récupérer votre auto sans présenter votre permis même si vous n’avez pas été souscrite auparavant. Généralement, celle-ci est destinée à couvrir seulement le conducteur des éventuels dommages pendant une durée déterminée. Autrement dit, l’assurance prend immédiatement effet au moment ou le propriétaire prend possession de sa voiture jusqu’à la fin de la période contractée, mais cela ne peut pas toutefois dépasser les 30 jours. Le coût et les conditions d’adhésion peuvent varier en fonction du prestataire choisi. Le prix tourne aux alentours de 60 € par jour.

Souscrire une assurance de courte durée : les documents à fournir

Pour ce faire, il vous faut seulement votre permis de conduire. Ceci doit au moins être valide de plus de 2 ans. Il se peut que certaines compagnies exigent également d’autres critères tels que la limite d’âge. Il est alors préférable de comparer toutes les offres avant de les choisir. À savoir que la prise de garantie peut s’effectuer par téléphone. Celle-ci étant acceptée, l’attestation d’assurance pourra ainsi et instantanément adressée par mail à son détenteur. Cette procédure permet de gagner plus de temps et de faire quelques économies en plus sur les déplacements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s