Observe-t-on une réelle différence de prix dans les offres proposées par les assurances en raison de l’âge ?

Personnes âgées : le mythe du conducteur qui provoque des accidents

Les personnes âgées représentent un danger dans l’imaginaire collectif. En effet, l’affaiblissement de la vue, la fatigue, des vertiges, sont tout autant de maux qui pourraient toucher plus facilement les personnes âgées et ainsi affecter leur conduite. Pourtant il n’en n’est rien. Les seniors sont rarement responsables d’accidents graves et coûteux, en premier lieu grâce à la vitesse à laquelle ils roulent. Il s’agit généralement de petits accidents générant un peu de tôle froissée plutôt que d’accidents blessant d’autres automobilistes. Avec leur vitesse modérée, ils seraient même moins dangereux que les jeunes. Selon un constat d’assureur, il y a seulement 15% des plus de 75 ans qui sont assurés en France et ne représentent que 9% des accidents.

Comment s’assurer de leur bonne capacité à conduire ?

Afin de vérifier l’aptitude des seniors à conduire en toute sécurité, ceux-ci pourraient faire une révision du code de la route, un stage de conduite ou bien une visite médicale contrôlant notamment leur vision, par exemple.
Leur retirer le permis pourrait être subi comme une « assignation à résidence » pour eux et représenter une « porte ouverte » à la maison de retraite.

L’attitude des assureurs face aux personnes âgées

Certains assureurs ne tarifient pas en fonction de l’âge. Nous pouvons même noter que la plupart des seniors bénéficient de cotisations/primes d’assurance moins chères notamment grâce au bonus à vie (et leur grande expérience de conduite) mais également grâce à leur fidélité qui se voit récompensée suite aux nombreuses années souscrites au sein de la même agence.
Suite à une étude d’Auto Plus, nous pouvons noter une différence d’attitude des assureurs envers les seniors. En effet, sur 21 compagnies d’assurance, six refusent d’assurer les conducteurs de plus de 80 ans et deux d’entre elles refusent à partir de 75 ans. Pour six autres, elles imposent des surprimes de 11% à partir de 60 ans et vont jusqu’à 47% à partir de 75 ans.
Cette étude montre donc que sur 21 compagnies d’assurance, 12 accordent un traitement différencié aux personnes de plus de 60 ans.

Quel que soit votre âge, n’oubliez pas qu’il est interdit de rouler sans assurance, même pour une courte période. Dans ce cas, optez pour une assurance temporaire, qui vous protégera pour la durée que vous souhaitez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s